AccueilAlgerie ForumCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 deux bonnes nouvelles pour la démocratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 283
Age : 29
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: deux bonnes nouvelles pour la démocratie   Jeu 15 Jan - 17:49

Le RCD a décidé, jeudi 15 janvier, de ne pas prendre part à la prochaine présidentielle prévue en avril 2009. Le parti de Saïd Sadi ne va pas se contenter d'un simple refus de participation. Il entend manifester clairement son mécontentement concernant les conditions de préparation et de déroulement du scrutin, notamment en gelant ses activités publiques et éventuellement en retirant également ses élus des différentes institutions.

Cette annonce constitue la seconde bonne nouvelle pour la démocratie en moins de 48 heures, après le refus de Liamine Zeroual de se présenter. Les deux hommes connaissent bien le système et ils savent sans doute que l'élection d'avril prochain s'annonce encore plus fermée que les deux précédentes. Ils savent aussi que la participation aux processus électoraux, au lieu de légitimer les institutions, a fini par les discréditer. L'image de députés votant à main levée une modification de la Constitution réduisant à néant leur pouvoir a fini par discréditer définitivement tous les élus du pays.

Au cours du premier mandat du président Bouteflika, le parti de Saïd Sadi avait choisi de tester «l'ouverture» proposée par le nouveau chef de l'Etat, en acceptant de siéger au gouvernement. La démarche avait été très critiquée. Mais, en réalité, elle avait sa logique : pourquoi en effet ne pas accepter la main tendue d'un président qui prétendait vouloir changer l'Algérie. Finalement, le parti de Saïd Sadi a vite compris qu'il ne s'agissait que d'une manœuvre et il a retiré ses ministres qui ont accepté de le faire.

En 2004, le RCD avait choisi de prendre part à l'élection présidentielle qui s'annonçait ouverte, après une bataille musclée entre le président Bouteflika et son ancien Premier ministre Ali Benflis. Là encore, le parti et son candidat Said Sadi n'ont récolté que des déceptions et une humiliation, avec un score de 1%.

Aujourd'hui, on peut difficilement reprocher à Saïd Sadi et au RCD ne pas avoir essayé de changer les choses par l'intérieur en tentant de provoquer la fameuse «transition en douceur». Mais le constat est là : le système ne semble pas envisager une ouverture politique avant longtemps. Le Premier ministre Ahmed Ouyahia, le ministre Cherif Rahmani et bien d'autres se préparent déjà pour la «relève» qui va intervenir au plus tard dans cinq ans, à la fin du troisième mandat de Bouteflika.

L'opposition doit à présent s'organiser pour faire changer les choses autrement. La rue, dans des pays comme l'Ukraine, avec sa révolution orange, et la Géorgie avec la révolution des roses et même un pays arabe -Le Liban- a réussi à faire évoluer la situation. En Algérie, c'est également possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algerie-forum.jeunforum.com
 
deux bonnes nouvelles pour la démocratie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des bonnes nouvelles pour Europ Airpost
» Vos bonnes adresses... pour tout et n'importe quoi
» [Skulltag] De bonnes maps pour le mode Invasion ?
» changement pour les sylvains en V8 ( ca va chier )
» Bonnes nouvelles divers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nouveauté En Algerie-
Sauter vers: